6- Flashage du BIOS raté

UN CONSEIL : NE FLASHEZ PAS VOTRE BIOS SI VOTRE CONFIGURATION FONCTIONNE CORRECTEMENT. UN FLASHAGE VOUS PERMETTRA AU MIEUX DE RÉSOUDRE DES BUGS OU AMÉLIORER UN TOUT PETIT PEU LES PERFORMANCES. LE RISQUE EST FAIBLE MAIS RÉEL.

Les procédures de récupération :

  • La technique du BootBlock :La mémoire ROM est en fait de l’EEPROM. Les mémoires EEPROM de plus de 256 Ko comportent deux zones : une zone contenant le BIOS et une autre zone de 24 Ko appelée BootBlock.

    Cette zone existe sur les BIOS AMI et AWARD, avec des caractéristiques différentes. Le BootBlock permet de reflasher le BIOS même après un flashage raté. Le BootBlock n’est pas effacé lors d’un flashage, et n’est pas modifié. Malheureusement, certains virus peuvent détruire ou modifier cette zone rendant cette technique inutilisable (voir alors plus bas pour le flashage raté : technique du HotSwap).

    Pour les PC équipés d’un BIOS AWARD :

    • Créez une disquette de démarrage (voir section dépannage) et copiez y le programme de flashage (AWDFLASH disponible en téléchargement (voir dossier flashage)). Mettez aussi le nom du fichier contenant le BIOS (avec l’extension .BIN ou .ROM généralement).
    • Dans le fichier autoexec.bat de la disquette, enlevez toutes les lignes pour ne laisser que celle ci : awdflash.exe NOMDUBIOS /py
      py indique que le flashage se fait sans confirmation : pour plus de détails consultez la section flashage. 
    • Démarrez avec cette disquette. Une fois que le lecteur de disquette est inactif (patientez quelques minutes), redémarrez.

    Pour les PC équipés d’un BIOS AMI :

    • Formatez une disquette d’une manière complète, c’est à dire pas d’effacement mais un formatage réel.
    • Copiez le fichier contenant le BIOS sur une disquette et renommez le AMIBOOT.ROM (respectez les majuscules).
    • Insérez la disquette dans le lecteur du PC incriminé et allumez le. Laissez faire le chargement. Vous devriez ensuite entendre une série de bips. Le PC devrait alors pouvoir redémarrer. Éteignez le, et rallumez le.
  • La technique du HotSwap :Cette technique consiste à démarrer le PC avec un bon BIOS (emprunté sur un autre PC), de remplacer le BIOS existant à chaud (d’où le terme hot) par l’ancien. On procède ensuite au flashage de l’ancien BIOS. Cette technique n’endommage pas l’ordinateur.

    Voici les étapes à respecter :

    • Procurez vous le BIOS d’une carte mère IDENTIQUE à la votre (vous devez enlever le BIOS de son support, sur la carte mère).

    Voilà comment se présente un BIOS

    • Insérez le nouveau BIOS dans le support situé sur votre carte mère. Démarrez ensuite le PC en mode MSDOS ou avec une disquette de BOOT.
    • Retirez ensuite le BIOS. Laissez la machine allumée. Placez ensuite l’ancien BIOS. Flashez ensuite l’ancien BIOS (voir rubrique Flashage). Redonnez ensuite le BIOS que vous avez emprunté !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s